Italie – Rome, le repos

Après avoir repris le chemin des pèlerins vers Rome (non sans avoir entre temps retrouvé mes parents qui remontaient vers la France), je suis arrivé il y a quelques jours dans la cité éternelle.

J’avais globalement un souvenir diffus de Rome lors de mon voyage de 3eme avec le collège, mais je gardais une image et une sensation précise de ma découverte de l’arc de Constantin avec le Colisée en arrière plan. J’ai les mêmes de Pompéi. Cette sensation de voir les images des livres d’histoire prendre vie ; celle qui nourrit l’imagination ; la certitude d’avoir devant soit une des traces les plus fortes de l’histoire.

De retour après… pas loin de 25 ans… Rome dans sa globalité provoque toujours ce petit frémissement et mes déambulations aléatoires dans les rues sont l’occasion de me laisser surprendre.

Je prends demain le train pour remonter l’Italie direction Trieste, la frontière avec la Slovénie. C’est d’ici il y a 3 ans que j’avais amorcé ma traversée des Alpes sur la Via Alpina. Cette fois j’irai vers le Sud sur la Via Dinarica. Si je la parcours dans sa totalité je devrais rejoindre le nord de l’Albanie après plus de 1200 km et 50 km de D+ (et autant de D-). Mais le chemin est encore long…

2 comments

  1. Il y a un proverbe qui dit : « Quand on a fait le mont Thabor, la via Dinarica passe tout seul ! »
    … moi je voulais y aller à la base !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s