EQUATEUR – L’attaque de l’indifférence 18/09/2009

Les chiens… une menace trop bien connu des cyclistes. Les voyages à vélo au long court ont toutes leur petite histoire de rencontre canine.

De mon côté, j’avais craint les attaques en Russie et je m’étais armé en conséquent d’une branche de bois pour calmer les bêtes un peu trop entreprenantes. Finalement les chiens russes se sont avérés bien craintifs (faire mine de ramasser une pierre suffit à les faire fuir) et je n’ai jamais eu à me défendre. Certains préconisent l’utilisation de sifflet à ultrason pour les effrayer alors que d’autres utilisent des moyens plus expéditifs. Un américain dans la soixantaine rencontré en Floride se trimballait durant ces promenades à vélo avec une bombe anti-agression pour les chiens et un pistolet pour les humains.

Depuis que j’ai quitté Quito, j’ai été poursuivi à plusieurs reprises. Rien de très méchants, jamais de mastodontes… jusqu’à vendredi 18. Au milieu d’une bonne montée, deux petits chiens sortirent d’une cour et commencèrent à me courir après. D’habitude j’essaie d’accélérer pour les semer… mais en plein milieu d’une côte, ce fut un peu plus difficile d’appuyer sur les pédales. Les choses se compliquèrent lorsque de la même maison un chien d’une toute autre envergure se joignit à la petite meute. Leur maîtresse tenta de les arrêter, mais sans succès. Quelques mètres plus tard, la boule de muscles avait saisi sa proie (un sac… pas moi), me déséquilibra et me mit à terre. La maîtresse finalement évita le carnage et ramena ses chiens chez elle.

Le temps de me relever, plus personne dans la rue. Je nettoyai brièvement mon genoux légèrement amoché, je bus une ou deux gorgées, attendant/espérant que la propriétaire réapparaisse… un bon moyen d’engager une conversation. En vain. Elle ne revint pas pour excuser ses chiens ou savoir si tout allait bien, me laissant le sentiment que pour elle j’étais l’unique responsable et que je l’avais bien cherché (peut-être est-ce juste). Indifférence ou raz-le-bol de ces énergumènes en vélo, je ne sais pas où placer ça.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s