CANADA – Cyclistes de passage

La saison est ouverte. Lorsque le soleil brille il ne m’est plus rare du tout de croiser quelques collègues cyclistes. Le plus souvent ils se cantonnent à rouler sur les portions agréables de piste cyclable. Aux USA, même sous le soleil du sud le pédaleur était rare si ce n’est dans un statut de quasi semi-professionnel. Tant et si bien que dans les derniers mois, je n’avais croisé qu’un groupe de 3 cyclovoyageurs le long du golf du Mexique. J’avais été heureux de le voir. Vous pensez donc, il s’agissait des premiers depuis la fin de la Norvège… fin août. Nos chemins allaient en sens opposés, la rencontre fut donc courte.

Cette semaine, en plus des cyclistes du dimanche j’ai rencontré deux voyageurs espagnols partis de Toronto et se rendant à Chicoutimi (où je me trouve à l’heure actuelle) pour revenir ensuite en train à Toronto. Ils voyageaient légers : uniquement des vêtements dans les sacoches, nuits en hôtel et restauration dans les cantines. Ils me rejoignirent alors que je venais de faire une petite pause au bord d’une rivière au court de laquelle, petit plaisir, j’avais substitué mon short à mon pantalon.

Voyager avec eux me donna des ailes. Ils devaient être dans la soirée à Chicoutimi. Je m’amusais à suivre leur rythme et même à ouvrir la route pendant une grosse dizaine de kilomètres. Après 40 km en commun je les libérais au bord d’une fromagerie. Eux continuèrent leur cadence effrénée – 170 kms prévus dans la journée – et moi je profitai du soleil et d’un morceau de fromage de chèvre avant de reprendre la route. Ce faisant malgré le profil montagneux de la route et un petit vent de face, je pus dépasser en fin d’après-midi et sans trop forcer la centaine de kilomètre dans la journée. Une bonne journée.

1 comment

  1. Salut Romain
    Bien le bonjour de notre petit village sarthois que tu connais.
    Je vois que cela se passe bien mais au niveau du visa qu’ils t’ont limité à 3 mois ! Ah les bougres , on vient juste de les découvrir de notre côté professionnels car j’ai envoyé 2 gars à St Johns cette semaine et les dossiers immigration ont été un dur combat !
    Bon on t’accompagne dans tes virées , bon courage pour la suite !
    Salut de Dona -césar- Maud & Phi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s