SIBERIE – Le retour du garde à manger

J’avais décrit mon garde à manger lorsque je me trouvais en Europe du Nord. En y repensant cette semaine sur la route, les conditions climatiques et le mode de vie russe l’ont bien changé.

Les fruits et légumes frais ont quasiment disparu. Je mange à peine un fruit par jour, pomme ou orange. Un magasin sur deux dans lesquels je m’approvisionne n’en vend même pas. Et il me faut les protéger de la congélation.

Les -20° quotidiens dans lesquels je suis plongé depuis un mois et demi m’obligent à adopter une nouvelle stratégie de vie. Dans mes poches je glisse donc les fruits lorsque je peux en acheter, et sous ma veste j’abrite ma nourriture fraiche dans un sachet. A l’intérieur, on y trouve du pain – gris le plus souvent – un morceau de saucisson/cervelas, un yaourt de temps en temps et puis du salo. Le salo est un des compagnons préférés avec la vodka du travailleur sibérien. Il s’agit de morceaux de couenne de porc bien gras préparés avec parfois un peu d’herbes et salés à souhait.

Dans mes sacoches, en fouillant un peu il y reste encore un peu de farine, des flocons d’avoine et un paquet de pâtes. Pour accompagner ces vestiges de ma première vie cycliste je stocke deux ou trois conserves – pâté, lait concentré – collectées au hasard des mes arrêts et des gâteaux secs pour grignoter.

Une fois sur la route, je ne déjeune pas véritablement mais coupe ma journée de pauses régulières que je minimise en durée pour éviter de me refroidir. Je m’alimente alors en sortant mon trésor de dessous ma veste et m’hydrate en buvant une tasse de thé – chaud le matin, froid en fin d’après-midi. Une première thermos conserve mon thé, un seconde me permet de garder de la soupe pour la soirée.

Et ainsi je vis.

2 comments

  1. Nous pensons à toi là où tu seras, nous espèrons que tu passes un agréable Noël au chaud. Peut être chez des gens sympas que tu rencontreras au détour d’une route.
    Nous te souhaitons donc un bon et joyeux Noël.
    Nous attendons la suite du voyage avant la fin de l’année.
    Gros bisous de nous cinq.
    Bonne route.

  2. Bonjour Romain,

    Nous espérons que ta journée de noël s’est bien passée.
    Nous pensons bien à toi et suivons régulièrement ton périple.
    Prends soin de toi et n’abuses pas trop sur la vodka.

    Bisous
    Alain, Nelly, Céline

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s