NORVEGE – Un petit goût de fin du monde – Jour 78

Il y a un petit gout de fin du monde dans cette Norvège du Nord. La végétation se fait plus rare, les forêts laissent place à de la toundra. Les routes se transforment en pistes et les pistes en sentiers.

Et puis il y a le camping de Bodo, ville au bout du bout des chemins de fer norvégiens. Étrange « enclave française » comme s’amusait à le faire remarquer un cyclo-voyageur rencontré sur place.

Alors que la Norvège des fjords m’avait habitué aux cohortes de camping-cars allemands, c’est une tripotée de français que je rencontre dans ce camping. Tous transforment le camping en camp de base pour des expéditions vers les sauvages archipels des Lofoten et des Vesterlen, peuplés de rudes marins. Les voyageurs de retour racontent leurs expériences ; les voyageurs en partance recueillent leurs précieux conseils.

Et autour des quelques huttes et tentes, la majesté de collines désertiques plongeant dans l’eau turquoise s’offre comme décor à ce camp du far-north.

1 comment

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s